Qui sommes-nous

01 Qui sommes-nous

L'objectif principal de la plate-forme CAT-MED est de développer des modèles urbaines durables fondées sur la ville méditerranéenne classique: compact, complexe et où l’échelle piétonne marque la proximité pour les services publics.

Ce regard sur les modèles urbains et la configuration des villes a été développé en utilisant une approche intégrée, étant donné que l’organisation du territoire a une influence directe sur la mobilité, la gestion des ressources naturelles, l’efficacité énergétique et les aspects relatifs à la cohésion sociale et au développement économique.

Ce modèle urbaine représente un symbole de la cohésion territoriale, sociale et technologique, la promotion de la participation des acteurs clés et du débat public.

La plate-forme est articulé autour de cinq éléments qui ont fait le projet CAT-MED. A l’idee ou concept academique consistant a rapprocher la ville mediterraneenne des modeles urbains durables est venu s’ajouter un second element qui a pris la forme d’indicateurs urbains permettant de verifier periodiquement la realisation ou non des references etablies. Un projet pilote, la Green Apple, constitue le troisieme element avec pour objectif d’appliquer concretement les principales caracteristiques du modele urbain propose, au niveau de la planification comme de la construction. Des groupes metropolitains, principalement constitues par des personnes interessees par la mise en oeuvre de Green Apple, des habitants de la zone de travail et des professionnels de l’urbanisme, ont constitue le quatrieme element du projet, sur le volet participation citoyenne et gouvernance.

Finalement, une certaine coherence appelait a poursuivre le projet au-dela du temps imparti a CAT-MED afin que les villes associees puissent poursuivre les travaux commences, le suivi annuel des indicateurs, le suivi de l’evolution des Green Apple dans chaque ville ou l’integration de nouvelles villes dans le projet. La signature le 7 fevrier 2011 de la Charte de Malaga par les maires et representants des onze villes temoignait de la volonte de developper une plate-forme ou un forum de maires pour poursuivre le travail entrepris en 2009.